Les Pages Jaunes et le papier

Hier, j’écrivais le billet suivant discutant des modèles de revenus défaillants des médias, et je mentionnais rapidement que les revenus publicitaires du Groupe Pages Jaunes viennent en grande partie de la distribution des annuaires version papier.

Et bien, ce matin on peut lire dans La Presse qu’un montréalais vient tout juste de créer un groupe Facebook pour mettre fin à la distribution de l’annuaire des Pages Jaunes.

En visionnant le groupe Facebook, j’ai tout même appris que le Groupe Pages Jaunes a mis à disposition des clients frustrés une page web où l’on peut se désabonner de la distribution physique de l’annuaire (moyennant de donner email et numéro de téléphone).

La Web TV à Montréal

Les webtv sont de plus en plus populaires. Juste à Montréal, on compte entre autres les populaires 33mag.com, montreal.tv et Urbania a maintenant sa webtv. À quel point les gens consomme-t-il ce genre de contenu? C’est certain que le modèle d’affaires est ou deviendra rentable très rapidement mais il est difficile à comprendre, vu de loin.

Le concept est très intéressant car au fond, les télévisions ne font que se financer par les revenus publicitaires, à l’exception des subventions qui ne se font que plus maigre avec nos chers conservateurs au pouvoir. Comme on s’attend à ce que les revenus publicitaires soient graduellement redirigés vers le web et qu’on perd un peu de quotient intellectuel à chaque année à la recherche de contenu plus instant, il est normal d’allier tous ces maux et opportunités dans la télévision sur le web. Les grandes chaînes voient cette tendance s’amorcer et elles tardent à réagir.

Le mieux dans l’histoire de la web tv est que Montréal se classe bien dans ce domaine, notamment grâce à 33mag justement. En fait, on assiste probablement à une compétition de contenu entre la web tv et la tv traditionnelle. Alors que nos chaînes locales achètent de plus en plus de séries américaines, on ignore encore le contenu qui est généré chez nous.

La question demeure tout de même : Qui regarde la webtélé ? J’ai jamais entendu personne dans mon entourage me dire qu’il écoutait la webtélé ce soir. Ou est-ce justement ça le problème de la webtélé, le manque de hipness ?