L’avancement de la démocratie en ligne

Le Devoir rapporte aujourd’hui à quel point les médias sociaux sont présents dans l’après-élection en Iran. Les citoyens se ruent sur Facebook, Twitter et Friendfeed pour envoyer des photos et informations au sujet des derniers développements. De son côté, le gouvernement iranien actuel d’Ahmadinejad tente de filtrer tous ces sites.

La démocratie et le pouvoir du peuple ne fait que grandir avec l’avancement techno

Rassemblement en Iran

Rassemblement en Iran

logique et cet évènement n’est qu’un exemple de plus qui le démontre. Les gouvernements mondiaux tels celui de la Chine et de l’Iran actuel peuvent tenter de contrôler la population en collaborant avec les compagnies nationales de télécommunications, avec les fournisseurs importants de contenu, avec les engins de recherche mais ils ne font que s’embourber et perdre la face. La même tentative de contrôle étant beaucoup plus facile il y a 50 ans. Le même rassemblement social et échange d’idées était parallèlement tout aussi difficile à ce moment.

Le message : il faut s’adapter rapidement, utiliser et profiter de ces media. Ils nous offrent tellement de possibilités d’échange d’idées.

Tweet for god’s sake!

1 Comments

  1. Clair que Twitter est à son apothéose avec la censure en Iran.
    Je suis certain que les étudiants iranien (qui ont le plus gros pourcentage de bloggueurs) seront bientôt des pro en anonymat sur internet avec l’aide de proxy ou du logiciel Tor par exemple.

    Reply

Leave a Comment.