Les Pages Jaunes et le papier

Hier, j’écrivais le billet suivant discutant des modèles de revenus défaillants des médias, et je mentionnais rapidement que les revenus publicitaires du Groupe Pages Jaunes viennent en grande partie de la distribution des annuaires version papier.

Et bien, ce matin on peut lire dans La Presse qu’un montréalais vient tout juste de créer un groupe Facebook pour mettre fin à la distribution de l’annuaire des Pages Jaunes.

En visionnant le groupe Facebook, j’ai tout même appris que le Groupe Pages Jaunes a mis à disposition des clients frustrés une page web où l’on peut se désabonner de la distribution physique de l’annuaire (moyennant de donner email et numéro de téléphone).